Blog:

AfvalLes médias s’interrogent de plus en plus sur l’utilisation des emballages plastiques. À la recherche d’alternatives, les entreprises demandent des emballages responsables, durables et respectueux de l’environnement. Mais quels sont les aspects à prendre en considération lorsqu’il s’agit d’emballages responsables, durables et plus respectueux de l’environnement ?

Pas d’emballage

Maintenant que la sensibilisation à l’environnement et l’impact des emballages sur notre environnement ont considérablement augmenté, le moment est venu pour les entreprises de poser à nouveau un certain nombre de questions concernant les emballages. Quels sont les articles que nous emballons ? Pourquoi emballons-nous ces articles ? Et pourquoi avons-nous opté pour cet emballage à l’époque ? Les entreprises peuvent réaliser leur premier bénéfice en réduisant les emballages surdimensionnés, excessifs ou inutiles. Une telle mesure se traduit aussi bien par un bénéfice environnemental que par une réduction des coûts.

Emballage durable

Les emballages ne cesseront jamais d’exister, que leur fonction soit une protection logistique, une prolongation de la durée de conservation du produit ou tout simplement la communication du bon message. Une quantité énorme d’emballages est fabriquée à partir de plastique. Le gros avantage des emballages plastiques est généralement leur excellent rapport qualité/prix, le mot « qualité » devant être pris ici dans le sens le plus large du terme : propriétés, durée de vie, applications, possibilités d’impression, etc. Le principal inconvénient des emballages plastiques est l’énorme pollution qu’ils entraînent pour l’environnement. Les déchets (sauvages) sur terre et dans l’eau entraînent des problèmes écologiques majeurs et des coûts sociaux énormes. Sans oublier que la matière première utilisée pour les plastiques – le pétrole – est disponible en quantité limitée et cause, en outre, beaucoup de dommages environnementaux et sociaux. Le secteur du pétrole et des plastiques n’a pas accordé suffisamment d’attention à ces problèmes sociaux et est maintenant puni à grande échelle. Cela explique la décision de bon nombre d’entreprises de passer plus rapidement à des emballages durables.

Matière première appropriée

La matière première utilisée pour un emballage est donc essentielle pour le degré de durabilité et l’image que les consommateurs ont d’un emballage durable. Le papier est une matière première qui est bien plus ancienne – de plusieurs milliers d’années – que le plastique. Dans l’esprit actuel, il est à nouveau au goût du jour et prêt à faire concurrence aux emballages plastiques. Le papier et le carton sont très appréciés des consommateurs, qui savent qu’il s’agit de produits naturels et qu’ils peuvent être recyclés. Ces dernières années, de plus en plus de sortes de papier et de carton ont également été certifiés pour le compostage, ce qui ne sera jamais possible avec les emballages plastiques à base de pétrole.

Papier composé de déchets agricoles

Le secteur du papier a fait l’objet d’une merveilleuse innovation. Celle-ci a trait à la matière première utilisée. Si jusqu’à maintenant, le papier a toujours été fabriqué à partir d’arbres ou de vieux papiers, il existe actuellement du papier composé de déchets agricoles. Il est recouru ici aux tiges et feuilles qui restent après la récolte de cultures vivrières comme le riz, les céréales, la canne à sucre, etc. Dans le monde entier, les déchets agricoles ont toujours été brûlés, mais cela n’est plus nécessaire. Désormais, la même plante et la même parcelle de terre permettent la production non seulement d’aliments, mais aussi d’une matière première utilisée pour la production de papier. Entreprise en pleine croissance, PaperWise est une organisation qui produit du papier et du carton à partir de déchets agricoles. Des études environnementales indépendantes montrent que l’impact environnemental de PaperWise est inférieur de 47 % à l’impact du papier FSC issu d’arbres, et de 29 % à l’impact du papier recyclé. Un bel exemple donc pour les entreprises qui veulent réduire leur empreinte écologique et rendre leurs emballages plus durables. En tant qu’entreprise, vous donnez directement forme à l’économie circulaire, en offrant une seconde vie aux déchets agricoles.

Bioplastique

De plus en plus d’alternatives aux plastiques sont également mises sur le marché, sous la forme des bioplastiques. Ce type de matière première diffère du plastique à base de pétrole. Les bioplastiques sont fabriqués à partir de matières premières renouvelables, comme les plantes agricoles et les arbres. L’amidon, l’acide lactique des sucres et la cellulose sont les matières premières les plus couramment utilisées pour les bioplastiques. Les propriétés des bioplastiques sont dans l’ensemble similaires à celles du plastique à base de pétrole. Quant aux applications, elles vont des films flexibles aux barquettes en bioplastique dur. Les bioplastiques conviennent également à l’emballage de produits alimentaires. Les entreprises qui souhaitent s’engager davantage dans le domaine de l’emballage durable ont donc tout intérêt à explorer plus en profondeur les possibilités offertes par les bioplastiques.

Emballage le plus durable

Il n’existe donc pas de réponse univoque quant à la question de savoir quel est l’emballage le plus durable. Le point de départ dépend toujours du produit à emballer. La majorité des entreprises donnent la priorité à une bonne protection, tant en termes de logistique que de durée de conservation, et à une communication efficace. Bien entendu, le nouvel emballage durable doit également pouvoir faire l’objet d’un traitement facile et rapide en zone de production. À l’heure actuelle, les emballages durables ont la cote, aucun doute là-dessus. Qu’attendez-vous encore ? Dites adieu, dès aujourd’hui, à tous vos emballages plastiques à base de pétrole !

0