// Add the new slick-theme.css if you want the default styling
PAPERWISE EST UN PAPIER NEUTRE EN CO2 : QU’EN DITES-VOUS ?
Temps de lecture: 7 minutes

Papier neutre en CO2

La différence entre le papier neutre en CO2, le papier climatiquement neutre et le papier à faible impact environnemental est assez simple. Le papier neutre en CO2 est un papier dont les émissions de CO2 (mesurées tout au long de la chaîne de production) sont compensées. Même si les produits PaperWise sont fabriqués de manière écologique, il faut tout de même composer avec le CO2 sur l’ensemble de la chaîne. En effet, les tracteurs sur les terres, les camions, les trains et les bateaux dont nous avons besoin pour le transport ne fonctionnent pas encore tous à l’énergie verte.

Papier neutre pour le climat

Dans le cas du papier climatiquement neutre, plusieurs facteurs entrent en ligne de compte. Le dioxyde de carbone (CO2) n’est qu’un des gaz à effet de serre à l’origine du changement climatique, ou réchauffement de la planète. Outre le CO2, les autres gaz à effet de serre importants qui contribuent au réchauffement de la planète sont le CH4 (méthane), le N20 (oxyde nitreux), les gaz contenant du fluor et l’O3 (ozone). Le papier climatiquement neutre est un papier dont l’impact de tous ces gaz est compensé. Les gaz à effet de serre sont convertis en équivalents CO2, puis compensés. Là encore, la mesure porte sur l’ensemble de la chaîne de production, y compris la récolte, la production de papier proprement dite et tous les mouvements de transport.

PaperWise a fait mesurer tous ces gaz à effet de serre sur l’ensemble de la chaîne, dans le cadre d’une étude comparative environnementale indépendante, une analyse du cycle de vie (ACV), dans laquelle l’impact climatique total de PaperWise a été calculé sur l’ensemble de la chaîne de production. PaperWise est fabriqué de manière écologique et tous les autres gaz à effet de serre (exprimés en équivalents CO2) sont compensés par des certificats Gold Standard. Le papier et le carton PaperWise sont donc non seulement neutres en CO2, mais aussi en termes de climat.

L’impact environnemental du papier mesuré de la plante à PaperWise

Le papier neutre en CO2 ou climatiquement neutre ne dit, en revanche, rien de l’impact environnemental du papier ou du carton. L’étude ACV mentionnée précédemment, commandée par PaperWise auprès de l’université IVAM d’Amsterdam, donne un aperçu de l’impact environnemental total du papier PaperWise sur l’ensemble de la chaîne de production. L’impact environnemental de PaperWise a été comparé à celui du papier fabriqué à partir d’arbres et du papier recyclé. L’étude ACV montre que l’impact environnemental du papier PaperWise est inférieur de 47 % à celui du papier fabriqué à partir d’arbres et de 29 % à celui du papier recyclé. Et cela inclut le transport depuis les usines situées en Inde et en Amérique du Sud où les produits PaperWise sont fabriqués jusqu’au centre de distribution aux Pays-Bas.

Analyse du cycle de vie (ACV) du papier

L’analyse du cycle de vie (ACV) du papier, également appelée analyse du berceau à la tombe, est une méthode permettant de déterminer l’impact environnemental total d’un produit tout au long de son cycle de vie, c’est-à-dire de l’extraction des matières premières nécessaires à la production et au transport. La phase d’utilisation et de déchets peut également être incluse dans le calcul, mais n’est pas prise en compte dans l’étude ACV de PaperWise. Pourquoi, me direz-vous ? Eh bien, parce que ces étapes sont les mêmes pour le papier PaperWise, le papier issu d’arbres et le papier recyclé.

Dans l’étude comparative environnementale (ACV) de PaperWise, 17 catégories différentes d’impact environnemental ont été mesurées et comparées avec le papier issu d’arbres et le papier recyclé :

1. Climate Change Human Health (Changement climatique et santé humaine)
2. Climate Change Ecosystems (Changement climatique et écosystèmes)
3. Ozone depletion (Appauvrissement de la couche d’ozone)
4. Terrestrial acidification (Terrestrial acidification Acidification, sol)
5. Freshwater eutrophication (Fertilisation, eau douce)
6. Human toxicity (Toxicité humaine)
7. Photochemical oxidant formation (Formation de smog)
8. Particulate matter formation (Formation de matières particulaires)
9. Terrestrial ecotoxicity (Écotoxicité du sol)
10. Freshwater ecotoxicity (Écotoxicité, eau douce)
11. Marine ecotoxicity (Écotoxicité, eau salée)
12. Ionising radiation (Rayonnement ionisant)
13. Agricultural land occupation (Occupation des terres agricoles)
14. Urban land occupation (Occupation urbaine des sols)
15. Natural land transformation (Transformation es terres naturelles)
16. Metal depletion (Épuisement des métaux et minéraux)
17. Fossil depletion (Épuisement des fossiles) Dans la recherche comparative sur l’environnement (LCA)

 

La science détermine la pondération de chaque catégorie d’impact sur l’environnement, ce qui est défini dans les normes ISO. De cette façon, tous les organismes de recherche sur l’environnement du monde entier peuvent effectuer le même calcul et parvenir à la même conclusion. Pour bien agir pour un meilleur environnement, il est donc trop simple de ne regarder que l’impact CO2 ou l’impact climatique d’un produit. Cela signifie que seules les deux principales catégories d’impact environnemental sont prises en compte. Dans l’étude ACV de PaperWise, les 17 catégories sont incluses dans le calcul.

 

C’est pourquoi PaperWise a un impact environnemental inférieur de 47 % à celui du papier issu d’arbres et de 29 % à celui du papier recyclé. Le CO2 et les autres gaz à effet de serre à l’origine des émissions de CO2 et du changement climatique sont compensés par PaperWise, qui est donc neutre en CO2 et climatiquement neutre.

CONTACT

Plus de blogs

0
×